IRAK - ERIDU

ALIPH est une initiative unique de coopération internationale en vue de faire face au défi de la protection du patrimoine culturel dans les zones en conflit

Notre manifeste

Une réponse à la barbarie

Une alliance en vue d’unir les bonnes volontés

À la fois une fondation privée et une organisation internationale

Un instrument financier, mais aussi une source d’expertise scientifique

Un ancrage local à travers les réponses apportées aux besoins de terrain et le travail mené avec les partenaires locaux

Un soutien allant de l'aide d'urgence immédiate à celui apporté à des projets de réhabilitation à grande échelle

Un état d’esprit : « l’action, l’action, l’action ! »

Notre mission

ALIPH, dont l'acronyme désigne la première lettre de l'alphabet arabe, a pour vocation d’agir en faveur du patrimoine culturel dans les zones en conflit, grâce à un programme de subvention qui lui permet flexibilité et réactivité.

Les trois domaines d’intervention d’ALIPH sont : la protection préventive pour atténuer les risques de destruction, les mesures d’urgence pour assurer la sécurité du patrimoine, et les actions post-conflits pour que les populations puissent à nouveau jouir de leur patrimoine culturel.

Nos subventions

À la suite de la destruction massive de monuments, musées et sites patrimoniaux dans les zones en conflit, le président-directeur du musée du Louvre, Jean-Luc Martinez, a rendu publiques en novembre 2015, à la demande du Président de la République française, Cinquante propositions pour protéger le patrimoine de l’humanité. Parmi celles-ci figurait la création d’un fonds international pour la sauvegarde du patrimoine en situation de conflit armé. À l’initiative de la France et des Émirats arabes unis, cette idée est devenue réalité, au lendemain de la conférence internationale d’Abou Dabi de décembre 2016 sur le patrimoine en danger, avec la création d’ALIPH en mars 2017. Depuis, cette initiative a été rejointe par plusieurs pays et partenaires privés.

Notre gouvernance