LIBYE - LEPTIS MAGNA

ALIPH rassemble des États et des partenaires privés qui ont décidé d’unir leurs forces pour protéger le patrimoine en danger

Le Conseil de fondation est l’instance décisionnelle d’ALIPH. Il statue sur les orientations stratégiques de l’institution, ses initiatives et partenariats, et sélectionne les projets financés. Le Conseil est présidé par M. Thomas S. Kaplan, entrepreneur et philanthrope américain, et vice présidé par rotation par S.E. Mohamed Al Mubarak, Président du Département de la Culture et du Tourisme d’Abou Dabi et représentant des É.A.U., et Mme Bariza Khiari, Conseillère du Président de la République française et représentante de la France. Sont également membres votants de ce Conseil les représentants des États et fondations contributeurs, des philanthropes et des personnalités qualifiées.

ALIPH est l’expression d’une « alliance » entre plusieurs États, partenaires privés et experts, garantissant ainsi une vision pluraliste. Ces États, institutions et personnalités ont choisi de s’unir pour financer cette initiative. La France, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Koweït, le Maroc, le Luxembourg et la Chine ont apporté leur soutien financier. ALIPH a également reçu le soutien de la Suisse, et des contributions de la part de la The Andrew W. Mellon Foundation et des philanthropes M. Thomas S. Kaplan et M. Jean-Claude Gandur.

Le Comité scientifique a pour mission d’éclairer le Conseil de fondation sur les aspects scientifiques relatifs à l’élaboration de la stratégie, le choix des projets, ou encore la constitution des panels d’évaluation scientifique. Il est présidé par M. Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, et se compose d’experts internationaux de la protection du patrimoine culturel.

Le Comité des finances et du développement appuie le Conseil de fondation en matière de politique d’investissement et de développement de l’activité d’ALIPH. Présidé par M. Richard Kurin, il réunit également Mme Deborah Stolk, M. Saood Al Hosani et le directeur exécutif.

Le Comité d’audit veille au respect des normes comptables et financières, supervise toutes les activités d'audit et s’assure de la bonne gestion du Secrétariat. Présidé par M. Jeffrey D. Plunkett J.D., il réunit M. Abderrazak Zouari et des représentants du Secrétariat.

Le Comité d’éthique, de gouvernance et de rémunération s’assure du respect des normes déontologiques par la fondation. Présidé par M. Jean-Claude Gandur, il réunit également les Professeurs Markus Hilgert et Marc-André Renold.

Instance opérationnelle d’ALIPH, le Secrétariat est chargé de la gestion quotidienne et de la mise en œuvre de la stratégie et des décisions du Conseil de fondation. Notamment, il organise les appels à propositions, négocie et conclut les accords de subvention, assure le suivi des projets, prépare les réunions et les décisions du Conseil de fondation, appuie les comités spécialisés, ou encore contribue aux politiques de sensibilisation, de rayonnement et de levée de fonds.

Organisé en mode startup, le Secrétariat est dirigé par M. Valéry Freland, directeur exécutif.

Président, M. Thomas S. Kaplan (donateur privé)

Thomas S. Kaplan est un entrepreneur, acteur de la société civile, philanthrope, défenseur de l’environnement et collectionneur d'art américain. En plus de ses fonctions de président du Conseil de fondation d'ALIPH, il préside la société d'investissement et de gestion d'actifs The Electrum Group LLC et est ancien président du 92nd Street Y, premier centre culturel et communautaire de Manhattan, fondateur et président de Panthera, leader mondial de la protection des félins sauvages, et fondateur de The Leiden Collection, la plus grande collection privée au monde d’œuvres d’art de Rembrandt et du siècle d’or néerlandais. M. Kaplan est membre du Council on Foreign Relations et du International Council of the Belfer Center for Science and International Affairs de l'Université de Harvard. Entre autres distinctions, il est Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres (France) et Officier de l'Ordre d'Orange-Nassau (Pays-Bas). M. Kaplan a obtenu sa licence, son master et son doctorat en histoire moderne à l'Université d'Oxford. Il est marié à Daphne Recanati Kaplan. Ils ont trois enfants et résident à New York.

Vice-président, S.E. Mohamed Al Mubarak (É.A.U)

Mohamed Khalifa Al Mubarak est président du Département de la Culture et du Tourisme d’Abou Dabi, autorité qui supervise la conservation et la promotion du patrimoine et de la culture d'Abou Dabi. En 2016, S.E. Al Mubarak a été nommé président du Tourism Development & Investment Company (TDIC), principal promoteur des destinations phares à Abou Dabi, à la fois touristiques, culturelles et résidentielles. Il est également président du Miral Asset Management, une organisation responsable de la création et de la gestion des destinations à Abou Dabi, et président d'Aldar Properties. En outre, il est président d'Aldar Academies et d'Image Nation Abou Dabi - une société de création de contenu pour le cinéma et la télévision au Moyen-Orient. S.E. Al Mubarak est diplômé de Northeastern University (États-Unis d'Amérique), avec une double spécialisation en économie et sciences politiques.

Vice-présidente, Mme Bariza Khiari (France)

Bariza Khiari est la représentante personnelle du Président de la République française au Conseil de Fondation d’ALIPH, dont elle assure la Vice-Présidence. Elle est également présidente de l’Institut des Cultures d’Islam, établissement culturel de la Ville de Paris. Mme Khiari est une personnalité politique française depuis les années 1970. Elle a été sénatrice de 2004 à 2017 et première vice-présidente du Sénat français de 2011 à 2014. Elle a également été Juge à la Cour de Justice de la République. Tout au long de sa carrière politique, Mme Khiari a défendu l'égalité et les minorités religieuses au Moyen-Orient. Elle a contribué à la création d'un groupe d'étude du Sénat sur ces questions, préconisant la coopération interconfessionnelle. Mme Khiari est Chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du Mérite de la République française. Originaire d’Algérie, Mme Khiari est bi-nationale. Elle est titulaire d'une maîtrise en gestion des entreprises de l'Institut d'administration des entreprises de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

S.A. Prince Badr bin Abdullah bin Mohammed bin Farhan Al-Saud (Arabie saoudite)

Son Altesse le Prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al Saoud est le premier ministre de la Culture du Royaume d'Arabie saoudite. Il est également gouverneur de la Commission royale pour AlUla et membre du Conseil des affaires économiques et du développement du Royaume. Le Prince Badr apporte en outre son expérience et ses conseils avisés à plusieurs entités qu’il préside, notamment la Diplomatic Quarter Authority, le Misk Art Institute et la Saudi Society for the Preservation of Industrial Heritage. Avant cela, Son Altesse présidait le Conseil d'administration du Saudi Research and Marketing Group (SRMG), la plus grande société d'édition du Moyen Orient, et le Conseil d'administration de la Saudi Heritage Preservation Society. Il est diplômé en droit de King Saud University.

S.E. Hussah Al-Sabah (Koweït)

S.E. Cheikha Hussa Sabah al-Salem al-Sabah est co-fondatrice de l'organisation culturelle Dar al-Athar al-Islamiyyyah (DAI), aux côtés de son mari S.E. Cheikh Nasser Sabah al-Ahmed al-Sabah. Comme directrice générale du DAI et copropriétaire de la collection al-Sabah, elle a donné des conférences sur des sujets liés à l'art et à la culture islamiques dans des universités et institutions culturelles au Moyen-Orient, en Europe et aux États-Unis. S.E. Cheikha Hussa al-Sabah est activement impliquée dans la préservation architecturale, et veille à la protection et à la restauration des bâtiments traditionnels à Bahreïn, en Syrie (Alep et Damas) et en Egypte. Elle a également participé à des fouilles archéologiques dans la région, à la fois sur le terrain et comme mécène.

S.E. Martine Schommer (Luxembourg)

Martine Schommer est Ambassadrice du Grand-Duché de Luxembourg en France et à Monaco, ainsi que Représentante permanente auprès de l'OCDE, Déléguée permanente auprès de l'UNESCO et Représentante personnelle auprès de l'Organisation internationale de la Francophonie. Auparavant, elle a été Directrice de la coopération pour le développement au ministère des Affaires étrangères et européennes et Ambassadrice non-résidente auprès de la République du Mali, du Burkina Faso, de la République du Niger et de la République du Sénégal (2012-2017). En outre, elle a été Ambassadrice du Grand-Duché de Luxembourg auprès de la République fédérale d'Allemagne (2008-2012), Ambassadrice et Représentante permanente auprès de l'Union européenne (2004-2008) et Ambassadrice auprès de la République populaire de Chine, avec co-accréditation en Mongolie, Singapour et Vietnam (1998-2002). S.E. Martine Schommer a reçu plusieurs distinctions honorifiques, dont les titres d'Officier de l'Ordre civil et militaire d'Adolphe de Nassau (Grand-Duché de Luxembourg), d’Officier de la Légion d'honneur (France), de Chevalier de l'Ordre de la Rose blanche (Finlande), de Cavalière de l'Ordre du mérite (Italie) et de Commandant de l'Ordre du mérite (Allemagne). S.E. Martine Schommer a obtenu ses diplômes en civilisation russe et chinoise à l'Université de Paris III - Sorbonne nouvelle.

M. Wen Dayan (Chine)

Wen Dayan est directeur général adjoint des Affaires étrangères de l'Administration nationale chinoise du patrimoine culturel. De 2009 à 2013, il a été directeur adjoint des relations culturelles européennes au ministère de la Culture de la République populaire de Chine et, de 2005 à 2008, chargé du protocole. Dans le cadre de ses fonctions au ministère de la Culture, il a été attaché culturel à l'ambassade de la République populaire de Chine à Brazzaville, en République du Congo, de 2001 à 2005. M. Wen a obtenu son baccalauréat à l'Université des études étrangères de Pékin, avant d’intégrer l'École nationale d'administration (ENA – France), où il a obtenu son diplôme avec mention. Il est également diplômé d’un Master en administration publique de l'ENA et d’un Master de droit de l'Université de Renmin (Chine).

M. Mehdi Qotbi (Maroc)

Mehdi Qotbi est président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc depuis 2011. Artiste de renommée internationale, il œuvre en faveur de la compréhension interculturelle à travers le Cercle d'amitié franco-marocain, dont il est le fondateur. Il est également fondateur et éditeur de Trait d'Union Maroc-Europe et ancien membre du Conseil consultatif des droits de l'homme du Maroc. M. Qotbi a reçu plusieurs distinctions honorifiques, dont celles de Commandeur de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres, Officier de l'Ordre National du Mérite, Chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques (France), Commandeur de l'Ordre National du Mérite (Hongrie) et Commandeur de l’Ordre du Mérite civil (Espagne). M. Qotbi est diplômé de l'École des Beaux-Arts de Rabat et de l'École des Beaux-Arts de Toulouse.

M. Jean Claude Gandur (donateur privé)

Collectionneur d'art, philanthrope et entrepreneur, Jean Claude Gandur a co-fondé le groupe Addax & Oryx en 1987, qui opère dans le secteur de l'énergie et qu'il préside actuellement. En outre, M. Gandur préside la Fondation Addax & Oryx, un organisme à but non lucratif créé en 1996, qui finance des projets pour lutter contre les causes premières de la pauvreté en Afrique et au Moyen-Orient. En 2010, il a fondé la Fondation Gandur pour l'Art afin d'assurer la préservation et l'accessibilité au public de ses collections d'art reconnues internationalement et, en 2011, il a créé la Fondation Gandur pour la Jeunesse dédiée au développement et à l'intégration sociale des jeunes en difficulté. M. Gandur est président des deux fondations. M. Gandur a été nommé Officier de la Légion d'honneur (France) en 2017. Il a étudié le droit et les sciences politiques à l'Université de Lausanne (Suisse), et l'histoire ancienne à l'Université Panthéon-Sorbonne à Paris (France).

Mme Mariët Westermann (personnalité qualifiée)

Depuis l’été 2019, Mariët Westermann est Vice-chancelière de New York University Abu Dhabi. De 2010 à 2019, elle était vice-présidente exécutive de The Andrew W. Mellon Foundation. Avant cette date, elle a été la première doyenne et directrice des études de New York University Abu Dhabi, après avoir été directrice et professeure Paulette Goddard de l’Institute of Fine Arts. Mme Westermann a également occupé les postes de directrice associée de la recherche au Clark Art Institute et de professeure adjointe à la Rutgers University. Mariët Westermann a obtenu une licence du Williams College (États-Unis d'Amérique) et un master et doctorat en histoire de l'art à Institute of Fine Arts de l’Université de New York. Elle a reçu les bourses et subventions de l'American Philosophical Society, du Center for Advanced Study in the Visual Arts, du Clark Art Institute et du National Endowment for the Humanities. Elle est administrateur du MASS MoCA, de Little Red School House et du lycée Elizabeth Irwin ; elle siège au comité consultatif du Scholar Rescue Fund.

M. Richard Kurin (personnalité qualifiée)

Richard Kurin est chercheur émérite et ambassadeur itinérant de la Smithsonian. Il assure la liaison entre la Smithsonian et le président du Comité des arts et des sciences humaines des États-Unis et l'Association historique de la Maison-Blanche, et est membre du Comité de coordination du patrimoine culturel du Département d'État des États-Unis. Avant d'occuper ces fonctions, M. Kurin a été, à compter de 2007, sous-secrétaire à l'histoire, à l'art et à la culture et, à partir de 2015, doyen par intérim et sous-secrétaire aux musées et à la recherche. De plus, il a participé à la Commission nationale des États-Unis pour l'UNESCO et contribué à la rédaction d'un traité international pour la sauvegarde du patrimoine culturel vivant. Il a publié de nombreux articles scientifiques sur la représentation culturelle, le patrimoine culturel immatériel et la sociologie des arts de l'Inde et du Pakistan. M. Kurin a été honoré par le Peabody Museum de l'Université Harvard, le Conseil international des musées, l'American Anthropological Association, l'American Folklore Society et le Cosmos Club. Il est membre élu de l'Académie américaine des arts et des sciences. Docteur en anthropologie de l'Université de Chicago, M. Kurin a été titulaire de bourses Fulbright et du Social Science Research Council et a enseigné à la Johns Hopkins University School of Advanced International Studies.

Pr. Markus Hilgert (personnalité qualifiée)

Markus Hilgert est secrétaire général et Président directeur général de la Fondation culturelle des Länders allemands. Spécialiste des études du Proche-Orient ancien, il a été directeur du Musée du Proche-Orient ancien au Musée Pergamon à Berlin, de 2014 à 2018. De 2007 à 2014, il a été professeur d'études du Proche-Orient ancien (Assyriologie) à l'Université de Heidelberg. De 2015 à 2018, le Professeur Hilgert a été coordinateur de l'alliance nationale de recherche transdisciplinaire ILLICID sur le trafic illicite de biens culturels en Allemagne (financée par le ministère fédéral de l'éducation et de la recherche). Il a été directeur fondateur du Heidelberg Center for Cultural Heritage de l'Université de Heidelberg et du Center for Digital Cultural Heritage in Museums (ZEDICUM) de la Fondation prussienne du patrimoine culturel. De 2017 à 2018, il a coordonné le programme national "museum4punkt0 - Digital Strategies for the Museum of the Future", sous les auspices du Commissaire fédéral à la culture et aux médias. Le Professeur Hilgert a reçu plusieurs prix pour ses réalisations académiques et est professeur honoraire à l'Université de Heidelberg, à l'Université de Marburg et à l'Université de Berlin (Freie Universität).

M. Marc-André Renold (Suisse)

Marc-André Renold, docteur en droit, LL.M. (Yale), est professeur de droit des arts et du patrimoine culturel à l'Université de Genève. Il est directeur du Centre de droit de l'art et titulaire de la chaire UNESCO de l'Université de Genève sur "Le droit international de la protection du patrimoine culturel". Le Professeur Renold est avocat, membre du barreau de Genève et conseil au sein du cabinet Wenger Plattner. Ses domaines de pratique sont, entre autres, le droit du patrimoine artistique et culturel, la propriété intellectuelle et le droit international public et privé. Il est l'auteur ou le co-auteur de nombreuses publications dans le domaine du droit international et comparé des arts et du patrimoine culturel.

M. Ernesto Ottone Ramirez (UNESCO)

Ernesto Ottone Ramírez est sous-directeur général de l'UNESCO pour la culture. Il a été le premier ministre de la culture, des arts et du patrimoine du Chili de 2015 à 2018, où il a créé le département des premiers peuples, une unité consacrée aux migrants et renforcé les lois sur le droit d'auteur et la protection du patrimoine. Pendant cette période, il a également présidé le Centre régional pour la promotion du livre en Amérique latine et dans les Caraïbes (2016-2017). De 2011 à 2015, M. Ottone Ramírez a été directeur général du Centre de développement artistique et culturel de l'Université du Chili, qui gère l'Orchestre symphonique national du Chili, le Ballet national chilien (BANCH), le Chœur symphonique du Chili et la Camerata vocale. De 2001 à 2010, il a occupé le poste de directeur exécutif du Centre culturel Matucana 100 à Santiago. M. Ottone Ramírez est titulaire d'un master en gestion des institutions et des politiques culturelles de l'Université Paris IX Dauphine et d'une licence de théâtre de l'Université du Chili.

M. Jean-Luc Martinez (président du Comité scientifique)

Jean-Luc Martinez est un archéologue et érudit de renom. Il a été nommé Président-Directeur du Louvre en avril 2013. Il a d'abord rejoint l'équipe du Louvre en tant que conservateur du patrimoine culturel en 1997 et a été nommé directeur du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines en 2007, où il a assisté à la rénovation complète des galeries des Antiquités grecques. Plusieurs projets sous sa direction ont reflété l'ambition du Louvre d’atteindre son public (plus de 10 millions de visiteurs en 2018), tant au niveau national qu'international, depuis l'ouverture du Louvre Lens et la construction du nouvel entrepôt du musée à Liévin (Nord de la France), jusqu'à l'inauguration du Louvre Abu Dhabi. M. Martinez est membre du Conseil supérieur des musées de France, conseiller artistique du Musée national et conseiller scientifique de l'Institut national d'histoire de l'art. Il est également président du conseil d'administration de l'École française d'Athènes. Il a été nommé Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur en 2015. M. Martinez est diplômé de l'École Française d'Athènes. Il enseigne l'archéologie et l'histoire de l'art du monde grec ancien à l'École du Louvre.

M. Valéry Freland (directeur exécutif)

Valery Freland, diplomate de nationalité française, est directeur exécutif de la fondation ALIPH depuis le 1er septembre 2018. Il est responsable de la mise en œuvre de sa stratégie et de sa gestion. Diplômé en droit et ancien élève de Sciences Po (Paris) et de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA - promotion Léopold Sedar Senghor), il a occupé plusieurs postes à l’administration centrale du ministère français des Affaires étrangères (affaires européennes, affaires culturelles) ou à l’étranger : conseiller culture et audiovisuel à la Représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne (Bruxelles, 2007-2009), conseiller de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France en Tunisie (2010-2013), Consul général de France à Boston (2015-2018). Il a également été conseiller diplomatique du ministre français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand (2009-2010). Il est Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Président, M. Jean-Luc Martinez (France)

M. Mounir Bouchenaki (Algérie)

M. Wang Chunfa (Chine)

Dr. Laith Hussein (Irak)

M. Samuel Sidibe (Mali)

Mme Bahija Simou (Maroc)

M. Valéry Freland, Directeur exécutif

Mme Maja Kominko, Directrice scientifique et des programmes

M. Andrea Balbo, Chargé de projets

Mme Sandra Bialystok, Responsable de la Communication et des Partenariats

Mme Alexandra Fiebig, Chargée de projets

Mme Rosalie Gonzalez, Chargée de projets

Mme Leilani Olson, Responsable développement des financements et relations institutionnelles

M. Laurent Oster, Responsable administratif et financier

Mme Mahdia Siari, Chargée de projets

Mme Laura Willis, Assistante de direction